Maison, travail, salaires, les #inégalités homme/femme persistent

« A la maison, au travail ou en politique, la parité est encore loin d’être atteinte. A l’occasion de la Journée internationale des femmes, le 8 mars, voici un état des lieux des écarts de situation entre hommes et femmes en France (…) »

Lire la suite sur le Site de la Charente Libre

inegalites

Les meilleurs employeurs de France par thème (où se situe #loreal ?)

« Votre principal défi ? A cette question posée en 2013 par le cabinet ADP, 61 % des 1.200 directeurs des ressources humaines interrogés ont répondu « l’engagement des collaborateurs », loin devant la conduite du changement ou la gestion des talents (…) »

Lire la suite sur le site de Capital

15327876-3d-white-business-person-on-the-the-podium

 

Le magazine #Forbes recense 1.826 milliardaires. Ils accaparent 7.000 milliards de dollars, soit 10 % de plus que l’an dernier

« Le magazine Forbes recense 1.826 milliardaires. Ils accaparent 7.000 milliards de dollars, soit 10 % de plus que l’an dernier.

Jusqu’où ira la hausse ? Les milliardaires n’ont jamais été si nombreux, et n’ont jamais été aussi riches. Le magazine « Forbes », qui publiait son classement annuel lundi matin, évalue à 1.826 le nombre de milliardaires dans le monde, un record absolu depuis 30 ans. Ils accaparent 7.000 milliards de dollars de richesse, soit 10 % de plus que l’an dernier, qui constituait déjà un record ! 290 personnes ont rejoint ce club, dont 71 Chinois. On y trouve aussi plus de jeunes : ils sont 46 à avoir moins de 40 ans, ce qui n’était jamais arrivé jusqu’alors (…) »

Lire la suite sur le site Les Echos

milliardaire

#L’Oréal freine plus fort sur les #rémunérations

« D’année en année, l’enveloppe des augmentations générales se réduit pour les salariés de l’Oréal. Des négociations sur la participation et l’intéressement vont s’ouvrir, mais ces modes de rémunération sont déjà très utilisés chez le géant des cosmétiques (…) »

Lire la suite sur Liaisons Sociales Magazine

cochon

Jean-Paul Agon, #L’Oréal : « Être un leader mais avec un esprit de challenger »

« Le Pdg de L’Oréal, Jean-Paul Agon est confiant pour l’année 2015. Les résultats 2014 devraient être bons en particulier pour les divisions Cosmétique Active et Luxe. Le groupe veut continuer à croître mondialement.

« Nous démarrons l’année avec énergie, confiance et ambition », a déclaré Jean-Paul Agon, Pdg de L’Oréal lors de ses vœux à la presse, mardi 27 janvier 2015. Le leader mondial des cosmétiques publiant ses résultats annuels le 12 février, le Pdg n’a dévoilé aucun chiffre pour 2014 dans son global. Toutefois, les résultats à neuf mois sont de bons augures (…) »  Lire la suite sur le site de LSA

Money

 

Google va-t-il tuer L’Oréal ?

 « L’Oréal est la plus belle entreprise française. Mais le marché des cosmétiques antivieillissement, part non négligeable de ses revenus, est par nature fragile : ce ne sont pas des produits pharmacologiquement actifs à l’efficacité scientifiquement prouvée, faute de subir des essais cliniques en double-aveugle contrôlés par les agences régulant le médicament. L’efficacité des cosmétiques dans la lutte antivieillissement est si peu garantie que des industriels ont été condamnés pour usage excessif de Photoshop (…) » Lire la suite sur le site du Monde

4479931_3_60ea_google-se-lance-dans-la-lutte-contre-le_6980f84aac754b48cbbc715fcb2e60f0

L’Oréal rachète le brésilien Niely Cosmeticos

« L’Oréal a annoncé lundi le rachat de la société brésilienne Niely Cosmeticos, spécialisée dans les produits de coloration pour les cheveux (…) » Lire la suite sur le site du Figaro

Sur la Tribune : « L’Oréal vise la classe moyenne brésilienne avec l’achat de Niely Cosmeticos »

Sur Fortuneo : « L’Oréal : s’offre le champion brésilien des produits capillaires« 

bresil21

 

 

« L’Oréal USA retoqué pour ses publicités »

« Le groupe ne pourra plus revendiquer l’action anti-vieillissement de certains de ses produits.

Après l’Angleterre, qui avait épinglé L’Oréal pour deux publicités de fond de teint, dans lesquelles les photos des mannequins, dont Julia Roberts, avaient été trop retouchées, c’est au tour des Etats-Unis de sermonner le groupe français sur des publicités jugées mensongères« .

Lire la suite sur le site Les Echos

1020616_loreal-usa-retoque-pour-ses-publicites-web-tete-0203610719506_660x352p

 

#L’Oréal : la priorité est de gâter les #actionnaires

« La priorité pour une entreprise qui dispose de liquidités est de gâter ses actionnaires en augmentant les dividendes, déclare au Financial Times d’aujourd’hui le patron de L’Oréal Jean-Paul Agon (…) » Lire la suite sur le site du Figaro

« L’Oréal intends to continue increasing dividend payments as the principal way to use its cash, chief executive Jean-Paul Agon told the Financial Times (…) » Read more on the Financial Times website

Si le lien vers le Financial Times ne fonctionne pas, ci-dessous, retranscription de l’article :

« February 12, 2014 8:11 pm

L’Oréal to use up excess cash by paying dividends

(c) By Adam Thomson in Paris, Financial Times

L’Oréal intends to continue increasing dividend payments as the principal way to use its cash, chief executive Jean-Paul Agon told the FT.

Mr Agon, head of the world’s largest cosmetics group by sales, said that this was a higher priority than returning cash to shareholders by means of share buybacks.

“For investors today, a company that offers a very steady and increasing dividend year after year is important,” he said.

His comments were made after the Paris-based company announced on Tuesday that it would buy 8 per cent of its share capital back from long-term investor Nestlé, in a deal worth an estimated €6bn.

Mr Agon described the move as “the most important in the long term relationship between Nestlé and L’Oréal over the past 40 years”. Even so, the share repurchase – the deal stands to reduce the Swiss food group’s stake from about 29 per cent to roughly 23 per cent – was smaller than some had expected.

That has left open the question of what the French company will do with its spare cash in the future.

Analysts expect L’Oréal, which owns a stable of brands including Lancôme, Garnier and Maybelline, to be cash positive again following the share buy-back from Nestlé by the end of this year. Barring any large acquisitions, it is then expected to generate €1.5bn-€2bn in cash after dividends every year after that.

Mr Agon said : “When you generate a lot of cash, the first thing to do is increase your dividends. It is the most logical and natural way to use your cash, and that is what we are doing.”

On Monday, as it reported 2013 full-year operating profit of €3.9bn on sales of €23bn, the company said that it would propose a dividend of €2.50 per share at its annual general meeting in April – an increase of 8.7 per cent compared with the dividend paid last year.

If the latest dividend increase were to be approved, L’Oréal’s payout ratio as a percentage of net profits would rise to 48.7 per cent. A decade ago, it was 36.6 per cent.

Mr Agon, who joined the company 35 years ago, also said that L’Oréal had no immediate plans to sell its 8.9 per cent stake in French pharmaceuticals company Sanofi – a scenario that some observers thought likely if Nestlé were to part with substantially more of its L’Oréal investment.

“It makes sense for us now, for the moment, to keep this investment,” he said of the Sanofi stake, which L’Oréal has held for more than 40 years. “As the stake of L’Oréal for Nestlé is a financially very important stake for Nestlé, it is the same for us with Sanofi.”

However, he did not rule out changes. “We have always said that if there was a sizeable acquisition we could do, we would definitely consider use of the Sanofi stake.”

dividendes462

« Jean-Paul Agon, PDG de L’Oréal : « Je jouerai le jeu du pacte de responsabilité » »

« Jean-Paul Agon, PDG de L’Oréal, est l’un des premiers patrons du CAC 40 à réagir, de façon très favorable, au pacte de responsabilité proposé aux entreprises, mardi 14 janvier, par François Hollande. Le président du numéro un mondial des cosmétiques affirme également que, dans l’épineux dossier de la fin des droits de préemption qui lient les deux grands actionnaires de L’Oréal – la famille Bettencourt (30,3 %) et Nestlé (29,5 %) – jusqu’en avril, la décision est entre les mains du groupe suisse. Si l’occasion se présente, L’Oréal aura, promet-il, les moyens d’acheter tout ou partie des actions de Nestlé (…) »        Lire la suite sur le site du Monde

Pour mémoire :

« (…) Le PDG de L’Oréal avait été signataire, en août 2011, aux côtés de 16 grands patrons français, d’une tribune dans laquelle ils se disaient prêts à assumer une imposition exceptionnelle, revendiquant leur civisme et leur solidarité en temps de crise.
« Dans des temps difficiles, je pense qu’il faut contribuer », affirme-t-il au quotidien britannique.  Mais à la question de savoir s’il avait une taxe de 75 % en tête, il répond « non, clairement non » (…) »    Lire la suite sur le site du Figaro

emploi1