Toute restructuration échoue lorsqu’elle ne prend pas « soin » des salariés

« 60 % à 75 % des restructurations se traduisent par un échec imputable non pas à la stratégie mais à la dimension humaine. Ne pas comprendre que chaque personne faisant partie de l’organisation montre des réactions différentes vis-à-vis du changement est une grave erreur. »

Lire la suite sur le site de La Tribune

réorganisation