RESULTATS DE LA « NEGOCIATION » SUR LES ACCORDS DE PARTICIPATION/INTERESSEMENT POUR LES 3 PROCHAINES ANNEES #loreal

Nous pourrions vous dire, comme d’autres, que nous avons négocié :

  • 500€ de supplément d’intéressement pour les 3 prochaines années si le résultat progresse (ce qui n’a pas été dit dans d’autres tracts),
  • que soient abondés à 100 % les 1000 premiers euros de la participation placés dans le PERCO (seulement pour ceux qui placent leur participation dans le PERCO, rien pour les autres),
  • l’obtention d’une prime de 800€ pour remplacer la perte de la prime de partage des profits de 1100€ (soit une perte de 300€)

et que nous sommes satisfaits du résultat de la réunion du 08 avril 2015 de « négociation » sur l’accord Participation/Intéressement pour les 3 prochaines années.

Nous vous mentirions.

La vérité est que même si certains s’approprient les décisions de la Direction, aucune des revendications des Syndicats n’a été retenue par la Direction.

D’ailleurs, comment pourrions-nous être satisfaits avec une participation (obligatoire) qui ne cesse de baisser, un intéressement (facultatif) qui stagne, une prime de 800€ (pour 2015 uniquement) pour remplacer celle de 1100€, la double peine pour les salariés en maladie (baisse de l’intéressement) et ce,  malgré un bénéfice qui a presque doublé en 6 ans.

 

Pour la CGT il n’y a vraiment pas de quoi être satisfait !

Lors de cette réunion, la CGT a demandé :

– la modification de la formule de calcul de la participation qui ne cesse de baisser. La Direction a refusé.

la transformation d’une partie des sommes dédiées à l’intéressement (qui n’évoluera que très peu du fait du plafonnement légal) pour en faire un 13ème mois et ainsi permettre à l’intéressement de pouvoir à nouveau progresser. La Direction a refusé

– que ne soient plus pris en compte les arrêts maladies dans le calcul des montants à percevoir par les salariés. La direction a refusé

– le maintien de manière pérenne de la prime de partage des profits (1100 €) : la Direction a refusé.

La Direction a unilatéralement fixé ce que d’autres annoncent avoir négocié.

Concernant la prime de 800€ qui vient d’être octroyée, la Direction avait annoncé revoir les Syndicats dans le courant de l’année concernant la perte des 1100 euros de la prime de partage des profits… si le Conseil d’Administration en était d’accord ! ! La Direction n’a pas revu les Syndicats, il n’y a pas eu de négociation. Encore une décision unilatérale  !

Pour rappel : La participation et l’intéressement représentent 160 Millions d’euros entièrement financés par les dividendes reçus de SANOFI (330 millions d’euros). Avec un peu de volonté la Direction aurait pu faire un effort pour les salariés après les augmentations personnelles minables, pour ceux qui en ont eues, après l’augmentation générale indécente face à un bénéfice qui a augmenté de +66 %, après l’augmentation des dividendes versés aux actionnaires de +8 % (50,6 % du résultat est reversé aux actionnaires).

Evolution de la Participation et de l’Intéressement depuis 2009, pour 4 salaires de références :

ip

A ceux qui appréciaient de pouvoir revoir d’anciens collègues le temps d’une soirée, nous avons appris que la Direction a décidé de supprimer la soirée le jour du citizen day…

#L’Oréal freine plus fort sur les #rémunérations

« D’année en année, l’enveloppe des augmentations générales se réduit pour les salariés de l’Oréal. Des négociations sur la participation et l’intéressement vont s’ouvrir, mais ces modes de rémunération sont déjà très utilisés chez le géant des cosmétiques (…) »

Lire la suite sur Liaisons Sociales Magazine

cochon

Enquête Nationale sur le temps de travail des ICTAM (Ingénieurs, Cadres, Techniciens et Agents de Maîtrise) #enquête

Les nouvelles organisations ainsi que les constantes restructurations bouleversent les notions de temps de travail. Un déséquilibre s’installe entre la vie privée et la vie au travail.

Le travail dans l’urgence, les sous-effectifs, les nouveaux systèmes informatiques de communications sont autant de facteurs qui impactent et augmentent le temps de travail. La frontière entre temps sociaux et temps de travail est devenue perméable.

Le forfait jours, lorsqu’il n’est pas contrôlé par une mesure concrète du temps de travail, autorise tous les abus quant aux heures de travail effectives.

La maîtrise du temps de travail est un véritable enjeu pour le bien-être au travail, l’emploi, les salaires et la protection sociale.

Pour prendre la mesure concrète des situations dans les entreprises au périmètre de la Fédération Nationale des Industries Chimiques, l’UFICT vous sollicite pour répondre à une enquête sur « le temps de travail ».

Nous vous remercions par avance pour votre participation.

Nous vous invitons à remplir le formulaire, de manière anonyme, « Enquête sur le temps de travail des ICTAM » initié par la Fédération des Industries Chimiques.

Pour la remplir, deux possibilités :

* Formulaire à compléter en ligne

ou document ci-joint à imprimer et à retourner à FNIC- CGT, 263 rue de Paris – Case 429 – 93514 Montreuil cedex

* Enquête UFCIT FNIC Temps de travail ICTAM_VF (formulaire à imprimer)

A noter que L’OREAL est rattaché à la Convention Collective de la Chimie.

La date butoir de retour de l’enquête est fixée au 15 juin 2014.

Les réponses seront analysées durant l’été et la synthèse des travaux sera présentée en septembre, nous communiquerons sur ce site les résultats.

Nous comptons sur vous pour diffuser LARGEMENT cette enquête au travers vos listes de diffusion respectives, sous le format qui vous conviendra.

Merci pour votre participation.

b93f11867481fc6d77908aea58ba6198-2

 

Salaires : les augmentations générales sacrifiées en 2014 ?

« Priés de resserrer les budgets, les DRH jouent sur les augmentations individuelles et la rémunération variable… Des démarches qui obligent à devenir plus transparent sur les mécanismes d’attribution et à communiquer sur l’ensemble des périphériques de rémunération »

Lire la suite sur le site de l’Express

Ce qui vous rend vraiment heureux au travail

« (…) qu’est ce qui nous rend heureux au travail et comment bien choisir son métier pour garder le sourire ? Challenges.fr est allé poser la question à Mickaël Mangot, enseignant à l’ESSEC et consultant en économie comportementale et économie du bonheur(…) »

Lire la suite sur le site de Challenges

Optmist businessman

Women in Europe still work 59 days ‘for free’, Commission report finds

« With laws guaranteeing equal pay for equal work, equality in the workplace and minimum rights to maternity leave, gender equality is a European achievement. But there is still a way to go to full gender equality. The pay gap is still large and it is not budging. To make things worse : much of the change actually resulted from a decline in men’s earnings rather than an increase for women,” said Vice-President Viviane Reding, the EU’s Justice Commissioner. « The principle of equal pay for equal work is written in the EU Treaties since 1957. It is high time that it becomes a reality in the workplace as well. »

Commission Européenne – IP/13/1227 09/12/2013

Lire la suite sur le site de la Commission Européenne

working-free

Le forfait jours dans le collimateur des Prud’hommes – Simulateur en ligne : à vos calculettes !

« De plus en plus de cadres portent leur forfait jours devant la justice. Et les juges ont tendance à leur donner gain de cause avec, à la clé, de conséquents dommages et intérêts. Explications »

Lire la suite sur capital.fr

Calculez les pertes de salaires et de repos avec ce simulateur !