Appel de 100 femmes syndicalistes #SOSEgalitéPrpfessionnelle #CGT #UGICT

Appel de 100 femmes syndicalistes

Nous, femmes syndicalistes, faisons front commun car l’heure est grave : nous sommes en passe d’être dépossédées des outils que nous mobilisons tous les jours pour tenter de faire reculer les inégalités salariales et professionnelles entre les femmes et les hommes en entreprise. Nous le savons, ces dernières stagnent à un niveau très élevé en dépit de l’épais corpus législatif et réglementaire enrichi en France au fil des décennies. Quelques-unes des mesures prises ces dernières années commencent à être effectivement mises en œuvre et nous ont laissé espérer que nous pourrions parvenir enfin à réduire les inégalités femmes-hommes au travail. C’était sans compter sur le projet de loi relatif au dialogue social et à l’emploi porté par le ministre du Travail François Rebsamen : plusieurs de ses dispositions portent un coup d’arrêt à ce mouvement auquel nous, femmes syndicalistes, travaillons chaque jour en dépit des obstacles que les directions dressent devant nous. Il peut nous ramener plus de trente ans en arrière !  »

Lire la suite sur http://www.sosegalitepro.fr/appel-de-100-femmes-syndicalistes/

keep-calm-but-sign-this-petition

#Inégalités hommes-femmes : les leurres du 8 mars

« 50 % de femmes députées ou chefs d’entreprise, pour quoi faire ? L’égalité hommes-femmes passe par une remise en cause du fonctionnement de l’entreprise, de la famille ou de l’école. Le point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités (…) »

Lire la suite sur le Site de L’Observatoire des Inégalités

8-mars

#Inégalités hommes-femmes : des progrès mais une influence économique trop faible

« Petite devinette : quel est l’indicateur qui place la Chine devant les Etats-Unis et hisse la Slovénie au premier rang ? Ce n’est pas le niveau de pollution aux particules fines, mais l’IIG pour Indice d’inégalités de genre. A savoir, un instrument de mesure des inégalités entre hommes et femmes, qui prend en compte des domaines aussi divers que l’instruction, la santé, le travail ou la participation politique. Ainsi un pays comme les Etats-Unis, pourtant au 3e rang en termes de développement humain, chute au 47e rang sur l’IIG. Cela tient à une forte fécondité des adolescentes, à un taux de mortalité maternelle élevé et à une faible représentation féminine au Parlement. Mais, globalement en dehors du cas américain, les mieux classés se trouvent parmi les économies développées (…)

Lire la suite sur le site Les Echos

inegalites-hommes-femmes-des-progres-mais-une-influence-economique-trop-faible-web-tete-0204204639166

Maison, travail, salaires, les #inégalités homme/femme persistent

« A la maison, au travail ou en politique, la parité est encore loin d’être atteinte. A l’occasion de la Journée internationale des femmes, le 8 mars, voici un état des lieux des écarts de situation entre hommes et femmes en France (…) »

Lire la suite sur le Site de la Charente Libre

inegalites