L’Open Space entre convivialité et galère

« (…)Si les managers estiment que les plateaux augmentent les échanges professionnels, la plupart des chercheurs disent le contraire. Citant des études américaines, Thérèse Evette, co-fondatrice du Laboratoire Espaces travail de l’ENSAPLV explique au Monde que « dans les grands espaces, la communication augmente certes en quantité mais baisse en qualité – elle donne lieu à des échanges qui sont professionnellement inutiles et qui finissent par déranger les salariés » (…) »

« Et pour écraser encore davantage les coûts, l’avenir pourrait-il être aux bureaux mobiles ? On serait porté à le croire, avec cette étude qui prévient qu’on s’achemine vers moins de 6 bureaux pour 10 salariés en moyenne, grâce notamment à un recours grandissant au télétravail… une flexibilité qui peut inquiéter, mais qui a aussi ses avantages   (…) »

Lire la suite sur le site de Regards sur le Numérique Mag

bureau-mobile-1

 

L’Open Space rend les salariés moins performants, même les plus jeunes

« La mise en accusation de l’open space (bureaux ouverts) se poursuit.« Alors que l’open space a été à l’origine conçu par une équipe de Hambourg dans les années 90 pour faciliter la communication et la circulation d’idées, un nombre croissant de preuves suggère qu’il sape ce qu’il était précisément censé améliorer », écrit Maria Konnikova dans le New Yorker(…) »

Lire la suite sur le site de Slate.fr

bureaux-open-space-a-londres-1374769-616x380

Santé au travail : l’Open Space est-il malsain ?

« Les bureaux open-space font des salariés moins efficaces, moins heureux, et plus susceptibles de tomber malades car exposés à plus de germes et plus stressés… C’est le Mail on line qui remet ainsi en question, sur le plan sanitaire comme sur celui de la productivité, l’intérêt global de cet aménagement du lieu de travail tant pour le travailleur que pour l’entreprise. A l’appui, une étude publiée dans le Scandinavian Journal of Work, Environment and Health qui conclut, entre autres, qu’un bureau personnel fait 62 % de jours d’absence en moins pour maladie. » (…)

Lien vers santelog.com

open-space_0

Open Space = Open Stress

« Fini les bureaux fermés et isolés, la mode est à l’open space. Des bureaux ouverts censés fluidifier la communication dans les entreprises tout en rapprochant les salariés. Un paradis du travail ? Loin de là, à en croire les « open spacers », qui souffrent de plus en plus de cette organisation des bureaux (…) » 

Dossier sur le site Psychologie.Com sur l’Open Space

open space 3