L’UGICT-CGT publie le rapport de l’IGAS qui propose les 32h

rapport

« Par une décision inédite et discrétionnaire, la direction de l’IGAS a décidé de censurer un rapport sur la réduction du temps de travail. Cette décision illustre de la pression de plus en plus importante qui s’exerce sur le contenu du travail des salariés qualifiés en responsabilités et elle remet directement en cause la capacité de l’IGAS à remplir sa mission d’évaluation des politiques publiques, qui nécessite,par principe, l’indépendance(…) »

Lire la suite et télécharger le rapport

Répondez à la consultation sur le travail et le numérique #déconnexion

 L’UGICT lance un site complet dédié au droit à la déconnexion et c’est Par ici.

Une Consultation sur le travail et le numérique est initiée afin d’évaluer votre charge et temps de travail. En organisant cette consultation, la CGT et son UGICT s’engagent à :
• vous en restituer les résultats,
• intervenir avec ses élu-e-s et mandaté-e-s pour que des négociations s’engagent sur les aspirations exprimées,
• vous rendre compte du contenu et de l’état d’avancement des négociations en temps réel. Par ici pour répondre à la consultation

Combien d’heures travaillez vous « au noir » ?  Faites la calcul avec le Simulat’HeuresSup’

ugict-droit-deconnexion-famille-web

 

 

Un cadre passe en moyenne seize ans en #réunion

« Ne dites pas à un cadre qu’il perd son temps en réunion ! Il y consacre en réalité seize années de sa vie professionnelle (sur une carrière de quarante ans), selon une étude du cabinet Perfony, spécialisé dans la coordination en entreprise(…) »  Lire la suite sur le site du Figaro

BLOG-REUNION-CE-1

Contre le #BurnOut, des salariés bientôt privés d’e-mails en dehors du travail #Siemens #Total

« Contre la tentation de la petite vérification rapide des e-mails professionnels qui peut saboter tout un week-end en empêchant les salariés de DÉ-CON-NEC-TER, deux entreprises sont sur le point de couper le cordon entre elles et leurs employés une fois la journée de travail terminée.

D’après le quotidien belge L’Echo, Siemens et Total envisageraient de signer d’ici quelques semaines un accord qui rendra impossible l’accès aux messageries et à leurs intranets en dehors des horaires de bureau.

L’Echo rappelle que certaines entreprises allemandes sont allées beaucoup plus loin pour limiter les travers du travail à la maison. Si Volkswagen a déjà bloqué l’accès aux Blackberry d’entreprise entre 18 h 15 et 7 heures du matin à une partie de ses salariés, d’autres demandent à leurs employés de comptabiliser les heures travaillées chez eux afin de les décompter de leur temps de travail la semaine ou le mois suivant. »

Lire la suite sur le site du Monde

email-marketing