#Inégalités hommes-femmes : des progrès mais une influence économique trop faible

« Petite devinette : quel est l’indicateur qui place la Chine devant les Etats-Unis et hisse la Slovénie au premier rang ? Ce n’est pas le niveau de pollution aux particules fines, mais l’IIG pour Indice d’inégalités de genre. A savoir, un instrument de mesure des inégalités entre hommes et femmes, qui prend en compte des domaines aussi divers que l’instruction, la santé, le travail ou la participation politique. Ainsi un pays comme les Etats-Unis, pourtant au 3e rang en termes de développement humain, chute au 47e rang sur l’IIG. Cela tient à une forte fécondité des adolescentes, à un taux de mortalité maternelle élevé et à une faible représentation féminine au Parlement. Mais, globalement en dehors du cas américain, les mieux classés se trouvent parmi les économies développées (…)

Lire la suite sur le site Les Echos

inegalites-hommes-femmes-des-progres-mais-une-influence-economique-trop-faible-web-tete-0204204639166

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.